Rue Sainte Marthe, c. 1867

Marville : rue Sainte Marthe

Rue Sainte Marthe, de la rue Childebert. Paris VIe. Vers 1867.

Version haute définition : 2600 x 3144 pixels.

Marville se trouve rue Childebert et photographie la rue Sainte Marthe. Au fond, c’est le passage Saint Benoît qui mène à la rue de même nom.

La rue Sainte Marthe a été ouverte au début du XVIIIe siècle sur l’enclos abbatial, en même temps que la Petite rue Sainte Marguerite (rue d’Erfurth depuis 1807) et la rue Childebert. La première pierre de ce projet immobilier, destiné à assurer des revenus locatifs à l’abbaye, est posée le 11 avril 1715 par le cardinal Henri-Pons de Thiard de Bissy (1657-1737), alors abbé commendataire de Saint Germain des Prés. Ces voies entreront dans le domaine de la ville à la Révolution et les immeubles de ces rues seront vendus par adjudication par le Domaine national en 1791-1798.

La rue Sainte Marthe va disparaître entièrement en octobre-décembre 1867, à l’occasion du prolongement de la rue de Rennes jusqu’à la rue de l’Abbaye.

Les voitures de place au stationnement sur cette photographie sont sur la 2e réserve de voitures de la station de la rue Taranne. Cette réserve pouvait accueillir 5 voitures.

Expropriations de 1867

Plan des expropriations de 1867. [1600 x 1000 px.]

Plan rue Sainte Marthe

Position de Marville. [1600 x 1000 px.]

SAINTE-MARTHE (RUE). Commence au passage Saint-Benoît ; finit à la rue Childebert, nos 10 et 13. Le dernier impair est 5 ; le dernier pair, 4. Sa longueur est de 38 m. — 10e arrondissement, quartier de la Monnaie.

Le cardinal de Bissy, abbé de Saint-Germain-des-Prés, la fit ouvrir en 1715, dans l’enclos de l’abbaye. — Une décision ministérielle du 21 août 1817, et une ordonnance royale du 29 avril 1839, ont fixé la largeur de cette voie publique à 9 m. 74 c.* Les constructions riveraines sont alignées, à l’exception de celle no 2, qui devra reculer de 70 c.

Denis de Sainte-Marthe, général des Bénédictins de la congrégation de Saint-Maur, naquit à Paris en 1650, et mourut en 1725. Ses principaux ouvrages sont : l’Histoire de Grégoire le Grand et la Vie de Cassiodore.

[Félix et Louis Lazare. Dictionnaire administratif et historique des rues et monuments de Paris. Paris, Bureau de la Revue Municipale, 1855.]

(*) Soit la largeur primitive de 30 pieds.

Suite au décret d’utilité publique du 28 juillet 1866, la rue de Rennes, créée en 1854 du boulevard du Montparnasse à la rue de Vaugirard, va être prolongée en avril-septembre 1867 jusqu’à la rue du Vieux Colombier et d’octobre 1867 à avril 1868 jusqu’à la rue de l’Abbaye.

Datation de la prise de vue : vers 1867.

No xxxRue Sainte Marthe, de la rue Childebert. Vers 1867.
State Library of VictoriaMusée CarnavaletBHVP (négatif)
CARPH000842NV-004-C-0248
27.4 x 3328.8 x 37.8
1865-1868avant 1868

Position estimée