Rue d’Erfurth, c. 1867

Marville : rue d’Erfurth

Rue d’Erfurth, de la rue Childebert. Paris VIe. Vers 1867.

Version haute définition : 4535 x 2600 pixels.

Marville est devant le portail sud de l’église Saint Germain des Prés et photographie la rue d’Erfurth. À droite, c’est le débouché de la rue Childebert, et au fond, le croisement avec la rue Gozlin, suivi de la rue des Ciseaux au bout de laquelle on distingue une maison sur la rue du Four.

Le côté de la rue d’Erfurth que nous voyons à droite (pairs) va être démoli en 1867 lors du prolongement de la rue de Rennes entre les rues de Vaugirard et de l’Abbaye avec réalisation d’une amorce du futur boulevard. Celui de gauche (impairs) va disparaître en 1877 lors du percement du boulevard Saint Germain entre les rues des Ciseaux et Hautefeuille.

À droite, nous voyons l’une des deux fontaines de Saint Germain des Prés, dites fontaines Childebert. La seconde, faisant pendant de l’autre côté de la rue, était identique. Elles furent édifiées en 1716 sur commande du cardinal de Bissy, lors de la création de la Petite rue Sainte Marguerite (Erfurth depuis 1807) et de la rue Childebert. Chacune des fontaines est composée d’une niche demi-circulaire à voûte en cul-de-four occupée par une grande coquille, et décorée de deux dauphins entourant un vase rempli de coquillages et plantes marines. L’eau sortait d’un de la bouche d’un mascaron en bronze. Démontées en 1867, l’une est remontée en 1875 dans le square Monge (aujourd’hui Paul Langevin) et l’autre est déposée au musée Carnavalet.

Expropriations de 1867

Plan des expropriations de 1867 pour le prolongement de la rue de Rennes. [1600 x 1000 px.]

Plan rue d’Erfurth

Position de Marville. [1600 x 1000 px.]

ERFURTH (RUE D’). Commence à l’église Saint-Germain-des-Prés ; finit à la rue Sainte-Marguerite, nos 22 et 24. Le dernier impair est 5 ; le dernier pair, 8. Sa longueur est de 62 m. — 10e arrondissement, quartier de la Monnaie.

[Notice sur cette page.]

[Félix et Louis Lazare. Dictionnaire administratif et historique des rues et monuments de Paris. Paris, Bureau de la Revue Municipale, 1855.]

À la suite du décret d’utilité publique du 28 juillet 1866, la rue de Rennes, créée en 1854 du boulevard du Montparnasse à la rue de Vaugirard, va être prolongée en avril-septembre 1867 jusqu’à la rue du Vieux Colombier et d’octobre 1867 à avril 1868 jusqu’à la rue de l’Abbaye. À la suite d’un autre décret pris le même jour (28 juillet 1866), le boulevard Saint Germain sera prolongé en 1877 et fera disparaître ce qui restait alors de la rue d’Erfurth.

Datation de la prise de vue : vers 1867, début octobre 1867 au plus tard.

No xxxRue d’Erfurth, de la rue Childebert. Vers 1867.
State Library of VictoriaMusée CarnavaletBHVP (négatif)
CARPH000854
37.2 x 22.8
1865-1868

Position estimée